Résumé : Fin du XVIIIè siècle, dans un petit village français. Belle, jeune fille rêveuse et passionnée de littérature, vit avec son père, un vieil inventeur farfelu. S’étant perdu une nuit dans la fôret, ce dernier se réfugie au château de la Bête, qui le jette au cachot. Ne pouvant supporter de voir son père emprisonné, Belle accepte alors de prendre sa place, ignorant que sous le masque du monstre se cache un Prince Charmant tremblant d’amour pour elle, mais victime d’une terrible malédiction.

Citation : « L’histoire éternelle, touche de son aile, la Belle et la Bête. »

Les + :
– Emma Watson
– la réplique du cultissime Disney
– les chansons
– la photographie et les costumes

Les – :
– je suis allée le voir en VF…

Mon avis : 20/20
J’attendais ce film depuis qu’il a été annoncé et plus les mois passaient, plus mon excitation augmentait. Je suis donc allée voir le nouveau La Belle et la Bête le weekend de sa sortie et j’ai été comblée.
Dans ce film il y avait déjà deux ingrédients qui faisaient que j’étais hypnotisée dès le départ : un nouveau La Belle et la Bête signé Disney (un de mes dessins animés favoris) et Emma Watson.
Tout le monde connaît l’histoire de La Belle et la Bête et même si c’est une réplique quasiment identique du dessin animé, il y a tout de même quelques différences que j’ai toutes appréciées : le père de Belle qui se fait enfermer pour la rose (comme dans le conte de Madame Leprince de Beaumont), Belle est également un inventeur, Le Fou est amoureux de Gaston (la polémique autour de ce point a été tellement exagérée, c’est vraiment n’importe quoi, la seule chose que ce point apporte c’est de l’humour), un éclairage sur la mort de Belle avec ce retour à Paris
Emma Watson a pris ce rôle très à coeur et a souhaité faire de Belle une féministe : pas de chaussures à talons pour la demoiselle, Belle est un inventeur comme son père, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, c’est une véritable héroïne, pas une princesse en détresse.
Maintenant les chansons : heureusement que je savais que les paroles des chansons avaient été modifiées car sinon j’aurais été pétrifiée sur place. Les musiques de ce film sont magnifiques et je les aime absolument toutes alors ça m’a un peu chamboulée que les paroles soient changées. Mais pourquoi pas.
Enfin un point sur la photographie du film, l’image et les costumes s’impose. J’ai été bluffée par la scène de la chanson de Belle, par ces plans majestueux quand elle est sur la colline, j’en ai pris plein les yeux, c’était grandiose. Quant à la scène du bal, je n’en parle même pas, j’avais les larmes aux yeux. Emma Watson était mirifique. Pourtant ma scène préférée a été celle de la chanson « C’est la fête », je n’ai pas de mots pour la décrire, c’est juste parfaitement parfait.
J’ai juste un petit bémol : je suis allée voir le film en français (car je connais le dessin animé et les chansons par coeur en français donc c’est le seul film depuis longtemps que je me suis autorisée dans ma langue maternelle) et les raccords n’étaient vraiment pas top… Je crois bien que je vais m’en tenir à la VO définitivement.

En bref, une adaptation magnifique de ce fabuleux conte, à voir par tous les fans de Disney ou non.

Publicités