Recherche

Eugén'Hippie.

Eugénie. 23 ans. Parisienne. Hippie. Amoureuse.

Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar. #Cinéma

Résumé : Les temps sont durs pour le Capitaine Jack, et le destin semble même vouloir s’acharner lorsqu’un redoutable équipage fantôme mené par son vieil ennemi, le terrifiant Capitaine Salazar, s’échappe du Triangle du Diable pour anéantir tous les flibustiers écumant les flots… Sparrow compris ! Le seul espoir de survie du Capitaine Jack est de retrouver le légendaire Trident de Poséidon, qui donne à celui qui le détient tout pouvoir sur les mers et les océans. Mais pour cela, il doit forger une alliance précaire avec Carina Smyth, une astronome aussi belle que brillante, et Henry, un jeune marin de la Royal Navy au caractère bien trempé. À la barre du Dying Gull, un minable petit rafiot, Sparrow va tout entreprendre pour contrer ses revers de fortune, mais aussi sauver sa vie face au plus implacable ennemi qu’il ait jamais eu à affronter…

Citation : « Trouve Sparrow pour moi, et transmets lui un message de la part du Capitaine Salazar. Dis-lui, qu’il a rendez-vous avec la mort. Tu peux lui dire de ma part ? »
« Dead men tell no tales. »

Les + :
– la musique
– la photographie
– le mélange avec la mythologie grecque

Les – :
– Johnny Depp
– l’humour appelé
– lent à démarrer

Mon avis : 14/20
Cette énorme franchise Disney était un immanquable de ce printemps/été. J‘étais à Disneyland le jour où Johnny Depp et ses compagnons ont fait leur promotion mais j’avoue qu’il y avait tant de monde que mes cousins et moi avons préféré foncer d’attractions en attractions comme il n’y avait plus personne dans le Parc !
Ce cinquième film commence peut-être à montrer quelques signes de fatigue pour moi. La trilogie est à couper le souffle mais La Fontaine de Jouvence était déjà bien en-dessous du niveau. J’ai davantage aimé ce cinquième volet au quatrième mais j’ai tout de même trouvé quelques points faibles. Johnny Depp en Capitaine Jack Sparrow m’aurait presque ennuyée, je l’ai trouvé un peu perdu dans son rôle. Toutes ses blagues sont tellement attendues que je l’ai trouvé beaucoup moins drôle. Bon certes, je suis toujours amoureuse du pirate, Johnny Depp si tu m’entends…
Après un début franchement lent, j’ai quand même passé un très bon moment. L’histoire entre Salazar et Sparrow était très bien amenée et j’ai aimé connaître l’origine du Capitaine Sparrow à commencer par l’origine de son nom.
Le fait d’intégrer un peu de mythologie grecque à ses Caraïbes m’a aussi beaucoup plu, on n’entend plu parler de Jones ou de Calypso mais bien du Trident de Poseidon.
Les images du film sont complètement dingues, qu’est-ce qu’on n’est pas capables de faire aujourd’hui avec la technologie ? Tout paraît réel, et même en 3D j’étais bluffée devant les paysages, les personnages, les effets spéciaux. Et puis la musique… Hans Zimmer ce prodige…

En bref, un Pirates des Caraïbes qui mérite forcément sa chance, mais personnellement, je trouve que la franchise s’essouffle un peu.

Méfiez-vous des femmes aux yeux cernés – Daniel Janneau #Livre

Résumé : Vous pensez bien vous connaître ? Vos travers et vos anxiétés n’ont aucun secret pour vous ? Julien Lefèvre le pensait aussi. Ses angoisses occupaient un espace bien précis près de ses médicaments, dans les bagages qui l’accompagnaient à chacun de ses voyages vers sa maison de Provence. Julien Lefèvre détestait les voyages. Il les avait détestés toute sa vie et avait toujours soigneusement caché cette faiblesse. Lorsque, ce jour-là, il monta dans le TGV qui allait le conduire jusqu’en Avignon, il s’attendait à un voyage d’horreur où des hordes d’enfants turbulents se déchaîneraient, où un malappris, au téléphone, exposerait son intimité aux oreilles de l’ensemble du wagon, où un voisin à l’haleine fétide tenterait d’engager la conversation. Mais rien de tout ceci n’arriva. Une femme à la beauté transalpine, aux yeux délicieusement cernés, dont il préféra par goût du romanesque ignorer l’identité, allait lui permettre de passer 2h42 d’un voyage inoubliable. De telle sorte qu’il en oublia de surveiller sa valise. Lorsqu’il arriva chez lui, Rosalie, son épouse, l’entendit pousser un cri déchirant. La belle Italienne – si toutefois elle l’était – avait échangé leurs bagages. Les angoisses de Julien erraient désormais dans sa valise, perdues entre Avignon et Arles. Il devait se mettre en chasse de la belle pour les retrouver, ignorant du sort que le destin lui réservait. Méfiez-vous des femmes aux yeux cernés…

Citation : « Partir, cela a l’air simple. Ca ne l’est pas toujours. Il faut de bonnes raisons pour ne pas rester là où l’on est. Comment savoir, en quittant un lieu, qu’il n’eût pas été mieux de rester ? Ce que vous attendiez et qui, jusqu’à présent, se refusait, pourrait survenir aujourd’hui, là où vous étiez hier. Alors, pourquoi partir ? En même temps, pourquoi rester ? »
« Pourquoi voyager aussi tôt ? Parce qu’à Paris j’étais seul. Alors se trouver ici ou là, quelle importance! »

Les + :
– l’effet miroir
– la personnification de l’angoisse

Les – :
– récit téléphoné
– Julien Lefèvre

Mon avis : 14/20
Méfiez-vous des femmes aux yeux cernés
m’a été donné par les éditions Fauves que je remercie, et j’ai passé un bon moment avec ce livre entre les mains. Je l’ai lu d’une traite et, même si le récit est complètement téléphoné, le tout fonctionne.
J’ai aimé l’effet miroir du livre avec en particulier les deux citations que j’ai utilisées plus haut : la première se trouvant au début du livre et la seconde à la fin du livre. La boucle est bouclée.
Julien Lefèvre est le personnage que l’on aime et que l’on déteste à la fois. On aime le côté romanesque, l’écrivain en quête d’inspiration. On ne tolère pas l’homme malade, qui se plaint sans cesse, l’infidèle.
J’ai aussi trouvé particulièrement intéressant l’idée de la personnification de l’angoisse. Son angoisse est une personne, une ombre qui le suit partout, qui s’assoit avec lui dans le train, qui se faufile dans sa valise, qui voyage avec lui.
J’ai vraiment été prise par la première moitié du roman avec la découverte de Valentina. J’aurais préféré que l’histoire soit un peu moins prévisible et que la quête de Julien passe par d’autres voyages pour retrouver Valentina/Claudia et que ses angoisses s’atténuent peu à peu.

Les petites morales d’Eugén’Hippie :
– L’amour guérit les blessures : en effet, Julien souffre d’angoisses mais lorsqu’il est confronté à son coup de coeur pour Valentina/Claudia, celles-ci disparaissent.
– Personne n’aime le malheur : Rosalie finit par quitter Julien car celui-ci est insupportable avec ses plaintes incessantes.
– La fidélité est aujourd’hui une qualité dans un couple.

En bref, un livre sympathique à lire le temps d’un trajet en TGV.

My Summer List

Hello,

Sous cette écrasante chaleur, ce four immense qu’est devenu Paris, on ne peut nier que l’été soit arrivé. Comme tous les ans je vais donc me préparer ma petite Summer List pour ces trois mois à venir. 🙂

1. Continuer la série Calendar Girl
Of course…

– Calendar Girl Juillet, Audrey Carlan
– Calendar Girl Août, Audrey Carlan
– Calendar Girl Septembre, Audrey Carlan

2. Avancer dans ma lecture en anglais de Harry Potter
Je me suis imposé comme challenge de finir la saga en anglais en 2017 donc j’aimerais avoir lu au moins ces deux-là :

– Harry Potter and the Prisoner of Azkaban, J.K. Rowling (VO)
– Harry Potter and the Goblet of Fire, J.K. Rowling (VO)

3. Lire de la Romance
Comment passer un été digne de ce nom sans une Romance sous la main ? Ce sera donc :

– It Ends with Us – Colleen Hoover (VO)
– Cocky Bastard, Penelope Ward
– Between, Anna Todd

4. Introduire un peu de dystopie
Ces livres sont dans ma PAL depuis leurs sorties respectives et il faut vraiment que je les lise. Les trois couvertures sont magnifiques et ils me tentent beaucoup, beaucoup, beaucoup…

– La Lectrice, Traci Chee
– Forget Tomorrow, Pintip Dunn
– Remember Yesterday, Pintip Dunn

5. Manger du manga
Je ne pense pas débuter de nouvelles séries cet été, je vais m’en tenir à celles en cours, que j’adore :

– Liar Prince and Fake Girlfriend, Tome 5
– Moving Forward, Tomes 2 & 3 & 4
– Alice in Murderland, Tomes 5 & 6

6. Ma Summer List Cinéma :

– Everything, Everything
– Moi, Moche et Méchant 3
– Spiderman : Homecoming
– The Circle
– Baby Driver
– Valérian et la Cité des mille Planètes
– La Planète des Singes : Suprématie
– # Pire Soirée
– Les Proies
– Midnight Sun

Voilà donc mon gros programme de cet été : 11 livres, 5 manges et 10 films. Je me fais toujours une liste même si je sais que des imprévus peuvent arriver : on n’a pas toujours envie de ce qu’on s’est prévu de lire et surtout, on n’est jamais à l’abri d’un achat d’impulsion !

En tous cas si vous avez lu ces livres ou que vous avez envie de m’en conseiller d’autres, n’hésitez pas dans les commentaires. 🙂

XOXO et bon été à tous !
Eugén’Hippie ❤

La Momie. #Cinéma

Résumé : Bien qu’elle ait été consciencieusement enterrée dans un tombeau au fin fond d’un insondable désert, une princesse de l’ancienne Égypte, dont le destin lui a été injustement ravi, revient à la vie et va déverser sur notre monde des siècles de rancœurs accumulées et de terreur dépassant l’entendement humain. Des sables du Moyen Orient aux pavés de Londres en passant par les ténébreux labyrinthes d’antiques tombeaux dérobés, La Momie nous transporte dans un monde à la fois terrifiant et merveilleux, peuplé de monstres et de divinités, dépoussiérant au passage un mythe vieux comme le monde.

Citation : « Ce n’est pas une tombe, c’est une prison. »
« A cause de ce que vous avez fait, cette force ancestrale s’est réveillée. »

Les + :
– les flashbacks dans l’Egypte ancienne

Les – :
– un looooooong film
– le scénario complètement WTF
– l’histoire d’amour qui fait tache
– Dr Jekyll ? Sérieusement ?

Mon avis : 07/20
Bon alors ce film ne me tentait pas, il n’avait rien pour m’attirer : le gros blockbuster américain avec Tom Cruise que je déteste… pas emballée. Je crois que mon amoureux ne va plus avoir le droit de choisir un film pendant au moins un mois ! Haha (faut dire qu’il va morfler quand je vais l’emmener voir Everything, Everything ou Moi, Moche et Méchant 3). Mais pour le coup même lui a été puni de son choix et je ne compte pas le nombre de fous rires qu’on a pris juste parce que le film était cucul à la mort ou tout simplement parce qu’on s’ennuyait ferme. La question : « il reste combien de temps ? » a fait son apparition plusieurs fois, c’est pour dire.
Je m’explique, le scénario ne tient pas la route, il part complètement en vrille. On a du médiéval, de l’Egypte ancienne, de l’actuel. On a l’Iraq, l’Angleterre, l’Egypte. Tout ça mélangé un peu n’importe comment. Tous les tenants et les aboutissants ne sont pas forcément expliqués : je pense notamment au partenaire de Nick qui devient une espèce de fantôme, serviteur de la Momie, un coup prévenant, un coup avec des envies de meurtres. Bon…
Tout ça sur fond d’une histoire d’amour entre Nick et Jennifer. Je place le contexte : Nick est un voleur, il couche avec elle pour lui voler des informations sur un trésor et s’en va au petit matin avec son butin. Il retombe sur elle trois jours après et là c’est l’amour fou, il risque en 24h environ cinquante fois sa vie pour elle. Whaaaaaaaaat ?!
Bon et puis alors après on nous cale du Dr Jekyll et Mr Hyde (mais qu’est-ce que tu viens faire là toi ?!) et là j’en pouvais plus. Trop c’est trop. On a une bonne intrigue avec la Momie égyptienne, pourquoi ajouter tant d’artifices autour ? Pour faire un film de 2h30 ennuyeux à mourir ?
Les seuls moments que j’ai aimé ont été les flashbacks justement dans l’Egypte ancienne, la vie d’Amamneth. Là c’était intéressant et beau, j’aurais voulu en avoir plus.
Petit détail : Tom Cruise s’appelle Nick dans le film et son partenaire n’est autre que Jake Johnson, celui qui joue Nick dans New Girl ! Autant vous dire que les dix premières minutes j’étais perturbée !

En bref, il y a tellement de sorties intéressantes au mois de juin que je vous conseille de passer votre tour. D’un ennui… mortel.

Tag 50 Questions Livresques. #Tag

Hello,

Il y a bien longtemps que je n’ai pas répondu à un tag (surtout à cause de mon retard sur mes chroniques : plus de trente ! mais passons). J’ai vu ce tag chez La Page en Folie et j’ai décidé de prendre un peu de temps pour y répondre.
Un petit tag de temps en temps ça ne fait pas de mal…
C’est parti pour 50 Questions Livresques !

1. Quel est le dernier livre que tu as fini et quand l’as-tu fini ?
J’ai terminé Harry Potter and the Chamber of Secrets dimanche.

2. Quelle est ta lecture en cours ?
Je suis en train de lire Harry Potter and the Prisoner of Azkaban (comme c’est étonnant) et La Belle et la Bête – Histoire éternelle de Jennifer Donnelly.

3. Quel est le livre que tu penses lire après ta/tes lecture(s) en cours ?
Je pense lire Forget Tomorrow de Pintip Dunn, cette série me donne vraiment envie et les deux premiers tomes m’attendent sagement depuis un petit moment.

4. Quel est le dernier livre ajouté à ta PAL ?
J’ai essayé d’être calme ce mois-ci sur les dépenses (enfin on n’est qu’à la moitié du mois) mais mes derniers achats ont été Calendar Girl Juin de Audrey Carlan, aussitôt reçu, aussitôt lu, et le tome 5 de Alice in Murderland.

5. Quel est le dernier livre que tu as relu ?
Je ne suis pas une fan de relecture. Il y tellement de livres à lire ! Mais je suis en train de recommencer les Harry Potter en anglais (ça compte pas vraiment comme c’est dans une autre langue, si ?).

6. Quel est le dernier livre que tu as vraiment, vraiment aimé ?
Il y en a beaucoup, c’est difficile. Mais le dernier à m’avoir mis une claque c’est Everything, Everything de Nicola Yoon.

7. Quel(s) est/sont le(s) dernier(s) livre(s) que tu as acheté ?
Calendar Girl Juin
de Audrey Carlan (LA série addictive de l’année), Alice in Murderland 5 de Kaori Yuki (le manga qui m’a fait aimé les manges tout simplement), Marked Men 2 de Jay Crownover (une saga qu’il faut vite que je commence) et L’Offre de Karina Halle (cette trilogie qui me tente tellement !).

8. Couverture dure ou couverture souple ? Pourquoi ?
Les Hardcover sont juste des oeuvres d’art donc si j’avais un budget illimité, je n’achèterai que des Hardcover. Maintenant le livre de poche, couverture souple a aussi ses avantages : on a moins peur de l’abîmer, on le transporte plus facilement partout, il est nettement moins cher…

9. Young Adult, New Adult ou Adult ? Pourquoi ?
Entre Young Adult et New Adult, je ne peux pas choisir. Ce sont mes deux genres de prédilection et je ne pourrais pas lire seulement l’un ou l’autre. Les deux me complètent et je suis une véritable fan.

10. Science-Fiction ou Fantasy ? Pourquoi ?
Je vais dire plutôt Fantasy car j’en lis davantage que de la science fiction.

11. Classique ou moderne ? Pourquoi ?
Oh mon Dieu, les deux ! Choix impossible. Les classiques sont indissociables de la lecture moderne. Je les ai boudé pendant longtemps mais j’en ai découvert tellement qui sont fascinants que je ne pourrai pas abandonner. Et beaucoup de livres modernes sont des arrangements de classiques… Quant au moderne, évidemment ! Si je pouvais lire tous les livres qui sortent je le ferai !

12. Political memoirs ou comedic memoirs ?
Aucun des deux, mais alors pour le coup politique vraiment pas.

13. Nomme un livre dont tu as trouvé l’adaptation moins bonne que le livre.
N’importe quel film ? Ca marche avec à peu près tous. Je veux dire il est quand même assez rare qu’un film soit meilleur qu’un livre. Pour n’en citer qu’un, on va dire Paper Towns.

14. Nomme un livre dont tu as trouvé l’adaptation meilleure que le livre.
J’ai récemment regardé Thirteen Reasons Why, la série Netflix produite par Selena Gomez et je dois avouer que je l’ai nettement préférée au livre. Thirteen Reasons Why de Jay Asher n’a pas été un coup de coeur pour moi même si j’ai bien aimé ce livre. En revanche, j’ai trouvé la série palpitante. Les personnages secondaires ont une vraie place et on comprend même mieux l’effet papillon de la vie d’Hanna.

15. Quel livre a changé ta vie ?
Je ne crois pas qu’un livre ai changé ma vie. Beaucoup de livres ont marqué ma vie, m’ont marquée, mais je ne pense pas à un livre en particulier.

16. Si tu devais emmener trois livre sur une île déserte, lesquels choisirais-tu et pourquoi ?
Je prendrais mes livres préférés car je serai sûre de ne pas me tromper et de ne jamais m’ennuyer. Ce serait donc Les Liaisons Dangereuses de Choderlos de Laclos car toutes ces lettres, c’est juste de l’art. Ensuite je prendrai We Were Liars de E. Lockhart car ce livre m’a complètement bouleversée (et en plus il se passe sur une île alors…). Enfin j’emmènerais Hell de Lolita Pille pour me rappeler que justement la vie sur une île c’est peut-être pas si mal.

17. Si tu avais une librairie, quel nom lui donnerais tu ?
C’est une bonne question, surtout que c’est un projet auquel je pense de temps en temps. Je n’ai pas vraiment de nom encore. Mais avec mes meilleures amies on en parle souvent comme « La Librairie du Bonheur ».

18. Quel personnage livresque te ressemble le plus ?
Je vais dire Peter Pan, car comme lui, j’aurais voulu ne jamais grandir.

19. Quel personnage livresque te ressemble le moins ?
Je dirai Mia de la série Calendar Girl. La femme objet, ce n’est pas mon truc.

20. Le meilleur livre à lire pour l’été ?
Définitivement une Romance. Un Colleen Hoover par exemple comme Ugly Love ou Confess. Pour ma part mon CoHo de cet été sera It Ends with Us.

21. Le meilleur livre à lire pour l’hiver ?
Un classique anglais comme Orgueil et Préjugés de Jane Austen.

22. Pour ou contre les liseuses ? Pourquoi ?
Je ne suis ni pour ni contre les liseuses, chacun fait ce qu’il veut. Personnellement, j’ai cet esprit collectionneur qui fait que j’aime posséder un livre, j’aime avoir une belle bibliothèque et je suis tout simplement attachée au papier.

23. Book depository ou Amazon ?
Amazon exclusivement.

24. Tu préfères acheter des livres sur un site en ligne ou en librairie ?
Je vais très régulièrement en librairie pour acheter des livres. Maintenant j’avoue que même si ça n’aide pas franchement les librairies, je suis une acheteuse compulsive sur Amazon. Je lis beaucoup en anglais et j’achète beaucoup d’occasion donc je trouve vraiment mon compte sur ce site.

25. Si tu pouvais être un personnage livresque juste pour une journée, qui serais-tu et pourquoi ?
Juste pour une journée, j’aimerais être Harry Potter. Vivre la magie, son aventure, voler sur un balai, boire de la Bièraubeurre, caresser un dragon, utiliser la baguette de Sureau, avoir des pouvoirs, parler aux serpents, me balader au Chemin de Traverse. Être un sorcier quoi.

26. Si tu pouvais être un personnage livresque pour toute ta vie, qui serais-tu et pourquoi ?
Je vais dire de nouveau Peter Pan. Je resterais au Pays Imaginaire pour toujours et je ne ferais jamais face aux problèmes/monde des adultes.

27. Si tu pouvais changer quelque chose dans la littérature en général, qu’est-ce que cela serait ?
Je ne changerais absolument rien. On peut trouver toutes sortes de livres, et je suis sûre que chacun trouve son public. Alors je ne changerais rien. Bien sûr, je tombe de temps en temps sur une mauvaise lecture et dans ce cas-là je me dis que j’aurais bien changé un personnage, une action ou la façon d’écrire de l’auteur mais en général, je ne changerais rien.

28. Combien de livre as-tu lus depuis le début de l’année ?
Très exactement 26 livres et 21 mangas depuis le mois de janvier. Soit environ un livre et un manga par semaine, ce qui est plutôt bien pour moi !

29. Comment ranges-tu ta bibliothèque ?
Je range d’abord par maisons d’édition et ensuite par ordre alphabétique d’auteur. De sorte que je sais exactement où chercher un livre dans les méandres de mes bibliothèques !

30. Quel est ton auteur préféré ?
Je crois que je vais dire Camille de Peretti, j’adore sa plume.

31. Quel est ton auteur de contemporain préféré ?
Je ne sais pas quoi vraiment entendre par contemporain. Je dirais peut-être John Green. Il m’a émue avec chacun de ses livres.

32. Quel est ton auteur de fantasy préféré ?
Je vais dire sans hésiter J.K. Rowling. Déesse de la Fantasy. La saga Harry Potter reste pour moi un Must Be Read.

33. Quel est ton auteur de Science-Fiction préféré ?
Je donne ma langue au chat.

34. Liste cinq duos inoubliables.
– La Marquise de Merteuil et le Vicomte de Valmont dans Les Liaisons Dangereuses de Choderlos de Laclos
– Peter Pan et la Fée Clochette dans Peter Pan de J.M. Barrie
– Tessa et Hardin dans After de Anna Todd
– Tate et Miles dans Ugly Love de Colleen Hoover
– Edward et Bella dans Twilight de Stephenie Meyer

35. Nomme un livre que tu considères terriblement sous-estimé.
Milk and Honey
de Rupi Kaur. Je trouve qu’on n’en a que peu entendu parler alors que ce recueil de poème est un véritable bijou.

36. Nomme un livre que tu considères terriblement surestimé.
Roméo et Juliette
de Shakespeare. Je ne comprends pas le succès de cette pièce. Là je dois dire que ça m’échappe.

37. Combien de livres as-tu dans ta/tes bibliothèque(s) à l’instant même ?
Sans compter les livres de ma PAL, j’ai 335 livres dans mes bibliothèques. Je viens de me séparer de quelques livres qui ne m’ont pas marqué ou que je n’ai vraiment pas aimé car j’ai déménagé récemment et qu’il fallait faire du tri.

38. Quelle est la langue dans laquelle tu lis le plus de livres ?
Je lis autant en anglais qu’en français.

39. Quel est ton livre d’enfance préféré ?
Tous les Roald Dahl et les Jean-Claude Mourlevat, les deux héros de mon enfance.

40. Nomme un des livres préféré de ton adolescence.
La saga Twilight de Stephenie Meyer. J’avais 13 ans et j’étais une fan incontestée !

41. As-tu des cartes de bibliothèques ? Comment les utilises-tu ?
Je ne vais jamais à la bibliothèque tout simplement car je n’aime pas emprunter un livre. Si j’ai envie de lire un livre je me l’achète, il faut que j’en garde une trace.

42. Quel est le meilleur livre que tu as lu à l’école ?
La Bête et la Belle
de Thierry Jonquet m’a beaucoup marquée. Notamment car je l’ai lu en connaissant la chute et du coup j’ai pu apprécier tous les indices laissés par l’auteur.

43. Es-tu le genre de personne à lire un livre à la fois ou plusieurs livres en même temps ?
Je lis un seul livre à la fois. Sauf en ce moment où j’ai toujours un livre avec moi et un Harry Potter (je me suis fixé comme objectif de finir la saga avant le 31 décembre 2017, donc j’en ai toujours un qui m’accompagne).

44. Écoutes-tu de la musique pendant que tu lis ?
Je suis incapable de lire quand il y a du bruit autour de moi. Il me faut le silence le plus total pour pouvoir lire.

45. Que préfères-tu manger quand tu lis ?
J’adore avoir un sachet de bonbons à côté de moi quand je lis, c’est le pied.

46. Que préfères-tu boire quand tu lis ?
Un thé ou une tisane, c’est généralement ce qui m’accompagne, surtout l’hiver. L’été une orange pressée, c’est parfait.

47. Que fais-tu pour sortir d’une panne de lecture ?
Je n’ai pas souvent de panne de lecture. J’ai commencé à lire des mangas cette année et je dois dire que lorsque j’ai du mal avec un roman, je prends un manga et le mal est réparé.

48. Quel est ton endroit préféré pour lire ?
J’avais listé ici mes 10 endroits préférés pour lire :). Mais c’est en premier lieu mon lit/ma chambre et maintenant qu’il fait beau, je ne pense qu’à lire sur la plage !

49. Quel est ton moment préféré pour lire ?
Il n’y a pas de moments pour lire. On peut lire absolument tout le temps. Mais j’avoue que j’adore prendre mon livre une fois que je suis dans mon lit après une longue journée, ce petit moment de réconfort…

50. Pourquoi aimes-tu lire ?
C’est difficile comme question. J’aime lire car j’aime pouvoir m’évader, vivre d’autres vies à travers des personnages, visiter de nouveaux lieux… J’aime être surprise, j’aime les histoires d’amour, j’aime les mots.

WAW ce Tag prend un temps fou, 50 questions c’est très long (à écrire comme à lire) alors si vous êtes encore là, bravo à vous !

XOXO,
Eugén’Hippie

Harry Potter and the Chamber of Secrets – J.K. Rowling #Livre

Résumé : Harry Potter‘s summer has included the worst birthday ever, doomy warnings from a house-elf called Dobby, and rescue from the Dursleys by his friend Ron Weasley in a magical flying car! Back at Hogwarts School of Witchcraft and Wizardry for his second year, Harry hears strange whispers echo through empty corridors – and then the attacks start. Students are found as though turned to stone. Dobby‘s sinister predictions seem to be coming true.

Citation : « It is our choices, Harry, that show what we truly are, far more than our abilities. »
« I’ll be in my bedroom, making no noise and pretending I’m not there. »
« When in doubt, go to the library. »
« If he doesn’t stop trying to save your life he’s going to kill you. »
« Voldemort, is my past, present, and future, Harry Potter. »

Les + :
– c’est Harry Potter !
– Dobby !
– la lecture en VO
– l’univers magique de J.K. Rowling
– la plus belle des aventures

Les – :
– c’est Harry Potter !

Mon avis : 20/20
Je ne me lasserai jamais de Harry Potter. A chaque fois que je vois un des films ou que je me plonge dans l’un des livres, je deviens un peu plus fan que la fois d’avant. Je me suis mis comme objectif de terminer les sept tomes de la saga en VO avant le 31 décembre. Nous sommes en juin et je commence seulement le troisième tome mais une fois que je suis emportée dans cet univers, je suis inarrêtable.
Harry Potter and the Chamber of Secrets a longtemps été mon aventure préférée, ensuite ça a été Harry Potter and the Goblet of Fire et maintenant je crois que j’ai un faible pour Harry Potter and the Half Blood Prince. En vérité, ils sont tous ex aequo…
J’ai adoré ce deuxième tome et notamment car l’un de mes personnages préférés de la saga fait son apparition : Dobby ! Je suis tellement amoureuse de l’elfe de maison, sa manière de vouloir sauver Harry en le tuant presque à chaque fois. Toutes ses répliques sont amusantes et justes, et ce personnage se démarque vraiment des autres avec sa personnalité à part.
J’ai aussi aimé redécouvrir tout ce qu’il n’existe pas dans le film comme l’anniversaire de mort de Nick-quasi-sans-tête. Je ne me rappelais pas non plus que Gilderoy Lockhart était si INSUPPORTABLE. (Comme je l’ai dit dans ma chronique du premier tome de Harry Potter, mes souvenirs sont biaisés aujourd’hui par les films… Mais j’y remédie en me plongeant dans les romans en VO !)
Toute la magie de cet univers, chaque détail a sa place, Ginny, Tom Riddle, le journal de Tom, le Basilic, le renvoi de Hagrid… Je ne sais pas comment J.K. Rowling a fait pour sortir tout cela de sa tête et surtout ne jamais laisser une question sans réponse au cours de ces sept tomes. C’est elle la magicienne.
Et peut-on parler de cette couverture ? N’est-elle pas somptueuse ? :O

En bref, j’entame le tome 3, Harry Potter and the Prisoner of Azkaban, et je suis plus amoureuse de la saga que jamais.

Harry Potter and the Philosopher’s Stone

Wonder Woman. #Cinéma

Résumé : C’était avant qu’elle ne devienne Wonder Woman, à l’époque où elle était encore Diana, princesse des Amazones et combattante invincible. Un jour, un pilote américain s’écrase sur l’île paradisiaque où elle vit, à l’abri des fracas du monde. Lorsqu’il lui raconte qu’une guerre terrible fait rage à l’autre bout de la planète, Diana quitte son havre de paix, convaincue qu’elle doit enrayer la menace. En s’alliant aux hommes dans un combat destiné à mettre fin à la guerre, Diana découvrira toute l’étendue de ses pouvoirs… et son véritable destin.

Citation : « Forme-la durement. Plus durement que toute autre Amazone. Cinq fois plus durement. Dix fois plus durement. Jusqu’à ce qu’elle soit encore plus forte que toi. Mais elle ne doit jamais connaître la vérité sur ce qu’elle est vraiment. »

Les + :
– Gal Gadot en Wonder Woman
– Chris Pine
– la photographie
– les Amazones

Les – :
– humour pas toujours au top
– quelqu’un a-t-il douté un seul instant de l’identité de Hadès ?

Mon avis : 16/20
Si vous me lisez de temps en temps, vous savez que les films de super héros ce n’est pas trop mon truc. Mais bon, il faut faire des compromis dans la vie et mon amoureux m’accompagne voir tous mes Disney alors je peux bien l’accompagner voir ses DC et ses Marvel… Eh bien, pour une fois, je n’ai pas été déçue et j’ai même beaucoup aimé le film ! Plus que Batman VS Superman ou Suicide Squad
Tout d’abord, Gal Gadot est une sublime Wonder Woman. Je ne connaissais pas cette actrice israélienne mais pour le coup elle est aussi talentueuse que magnifique. Elle donne une réelle dimension au personnage, le fait qu’elle soit à la fois Diana et Wonder Woman est fascinant.
J’ai fait du latin tout mon collège/lycée et la seule chose qui m’intéressait vraiment pendant ces cours, c’était la mythologie. Le fait que Diana, soit une Amazone, fille de Zeus, sur une île introuvable, un paradis similaire à l’Olympe, tout cela m’a beaucoup plu et j’ai adoré la première partie du film où on la voit enfant jusqu’à son évolution en femme et en guerrière.
Chris Pine est parfait à ses côtés, ils font un beau couple et la trame d’histoire d’amour ne détonne pas avec le reste, c’est ni trop, ni pas assez. Par contre l’humour n’est pas toujours au rendez-vous, j’ai trouvé plusieurs blagues vaseuses mais bon ça passe quand même.
En revanche, la photographie du film et notamment le début sur l’île des Amazones est juste incroyable. J’étais sous le charme ! Le film dure 2h30 et je n’ai pas vu le temps passer, je ne me suis pas ennuyée.
Un dernier point, pour ceux qui l’ont vu : avez-vous douté un seul instant de l’identité de Hadès ? SO OBVIOUS !

En bref, pour une fois que j’aime un film de super héros (héroïne), je vous le conseille franchement ! 

Calendar Girl Mai – Audrey Carlan #Livre

Résumé : Le mois de mai est chargé en émotion. Avant de s’envoler pour son nouveau job, Mia passe à Las Vegas où elle rencontre le petit ami de sa soeur lors d’un dîner très officiel chez les parents du jeune homme. Les tourtereaux annoncent leur intention de s’installer ensemble et de se marier. Mia a un peu de mal à digérer la nouvelle. C’est à Hawaï que nous la retrouvons. Elle est engagée comme mannequin pour une célèbre marque de maillots de bain. Angel D’amico veut prouver qu’on peut être belle même si on ne fait pas une taille 34. Il a créé une nouvelle ligne pour les filles ayant des formes, et Mia est son mannequin vedette. En arrivant dans ce lieu paradisiaque, Mia découvre son partenaire mannequin, Taï Niko, dont le corps musclé et les tatouages tribaux la font immédiatement fantasmer. Son séjour sur l’île risque de ne pas être de tout repos, d’autant qu’elle attend l’arrivée de sa soeur et de sa meilleure amie qui viennent la rejoindre pour une semaine de vacances.

Citation : « Chez les Samoans, pour avoir un tatau, l’encre, il faut le mériter. Et il faut qu’un membre de ta famille le partage avec toi. Comme ça, ta vie est à jamais liée à la sienne. »
« Tu sais, un jour, un homme tombera à genoux à tes pieds et il suppliera le Ciel de te garder à ses côtés à jamais. »

Les + :
– scènes hot (ouhlala)
– la famille de Mia
– Taï et Hawaï en général

Les – :
– Mia, tu es une fille si facile et si prévisible
– où est le travail d’escort ici ?

Mon avis : 12/20
Le mois de Mai est définitivement le plus HOT de toute la saga jusqu’à présent ! Mais même dans un roman Romance, ça ne fait pas tout…
Mia est contrariée que son Wes s’amuse dans les bras de son actrice alors elle se réfugie dans un mois complet de sexe (le pied à peine posé sur l’île) avec son « beau Samoan » Taï. J’ai beaucoup aimé le personnage de Taï, tout ce qu’il raconte sur l’île, la nouvelle culture, l’exotisme. Tout ce qui tourne autour de Hawaï m’a séduite à vrai dire et ce mois sur la plage m’a donné une envie folle de partir en vacances !
Cependant, Mia n’est justement pas censée l’être, en vacances. Mia est censée être une escort. Or, son travail ce mois-ci est d’être mannequin. Je n’ai pas très bien compris le rapport. D’autant qu’en dehors d’une séance photo, Mia ne parle pas une seule fois de son « travail ». Elle nous parle de Taï, de ses membres prodigieusement énormes et de ce qu’il en fait. Soit.
Le tome 5 est donc très sexy mais Mia m’énerve à tomber dans les bras de tous. Je trouve cela bien répétitif. Qui Mia va-t-elle se faire le mois prochain ? Le fils du sénateur ? Pitié non, quelque chose de plus surprenant s’il vous plaît…
En revanche j’ai aimé le fait qu’on retrouve la soeur de Mia. La meilleure amie est sympathique, bien que fortement dérangée, mais la petite soeur de Mia est vraiment intéressante. (On peut parler des conseils sexuels que Mia lui donne ??? Dites moi ce que vous en avez pensé dans les commentaires parce que moi j’étais choquée !)

En bref, un mois de Mai ultra sexy mais pas vraiment à la hauteur. J’en attends beaucoup plus pour le mois de Juin…

Calendar Girl Avril – Audrey Carlan #Livre

Résumé : Le premier contact avec Mason Murphy est assez rude ! Le joueur phare de l’équipe des Red Sox est un véritable goujat. Mais il ne connaît pas encore le caractère bien trempé de Mia qui va rapidement le faire changer d’attitude. Un mois entourée des joueurs de son équipe de base-ball favorite, Mia est aux anges. Pourtant, son bonheur va être entaché d’une mauvaise nouvelle. Pourra t-elle surmonter cette déception ?

Citation : « J’ai souvent entendu que l’enfer est pavé de bonnes intentions, mais c’est la première fois que je saisis vraiment le sens de cette expression. »
« Plus que tout, j’ai pu voir deux personnes tomber amoureuses l’une de l’autre. Deux personnes qui ne pensaient pas pouvoir être ensemble et qui ont découvert que la seule chose qui ne leur convenait pas était d’être séparées. »

Les + :
– le personnage de Mason
– Mason/Rachel
– le retour de frenchie

Les – :
– Mia, what a whore you are…

Mon avis : 14/20
J’ai lu le mois d’Avril à sa sortie, mais j’ai tellement de retard dans mes chroniques :O que cette dernière n’arrive que maintenant. J’ai un faible pour cette série mais j’avoue que je sais de moins en moins pourquoi…
Les cent cinquante pages de ce mois-ci se lisent toujours aussi rapidement et c’est toujours agréable de se plonger dans les péripéties de Mia. Chaque mois, un nouveau client, un nouvel endroit, une nouvelle mission…
J’ai trouvé le mois d’Avril assez similaire au mois de Mars finalement : Mia tente de mettre en couple Rachel et Mason qui sont vraisemblablement fous l’un de l’autre comme elle avait tenté de souder le couple de Tony au mois de Mars… Donc pas trop de nouveauté, pas le coup de peps que j’attendais.
Ce qui me déçoit le plus c’est Mia elle-même. Elle arrive à peine à Boston qu’elle bave déjà devant Mason, elle le regarde et elle mouille en nous expliquant que « ouhlala ce mois va être très excitant, heureusement que ce client est canon blablabla. » Comment peut-elle être si amoureuse de son mois de Janvier mais quand même coucher avec le premier venu à chaque fois?
Là où elle remonte dans mon estime c’est justement qu’elle fait appel au frenchie de Février et ne couche pas avec le joueur de baseball, et j’avoue que cette scène était plutôt sympathique.
ATTENTION SPOILER : J’ai vraiment du mal à la plaindre ou à avoir de la peine pour elle lorsqu’elle apprend que Wes couche avec son actrice. Certes ils ont beau « s’aimer » et « s’être promis » en quelques sortes l’un à l’autre, ils couchent avec d’autres quand bon leur semble. Comment se compliquer la vie… Donc Mia désolée mais si ton clitoris pulse à chaque fois que tu croises un regard masculin, il ne faut pas t’étonner que Wes bande sur commande.

En bref, un tome avec très peu de sexe et une histoire redondante par rapport au mois de Mars. Le charme s’estompe petit à petit. (J’ai quand même lu le mois de Mai et je viens de recevoir le mois de Juin, chroniques à venir…) 😉

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑