Viens, on s’aime – Morgane Moncomble #Livre

Résumé : L’amour fleurit parfois là où on ne l’attend pas. Beaucoup s’accordent à dire que l’amitié fille-garçon n’existe pas. Et pour cause ! Lorsque Loan et Violette se sont rencontrés, ce fut un véritable coup de foudre platonique. À cette époque, Loan était en couple avec Lucie depuis quatre ans, si bien qu’il n’avait d’yeux que pour elle. Mais seulement un an plus tard, beaucoup de choses ont changé : Loan est un homme abattu depuis que sa petite-amie l’a quitté. Quant à Violette, elle commence tout juste une idylle avec le beau Clément – chose que Loan se surprend à détester. Alors quand sa meilleure amie, encore vierge, le supplie d’être son premier, il hésite. La proposition de Violette sent la mauvaise idée à plein nez… mais après tout, il ne s’agit que d’une fois. Rien qu’une. Pas vrai ?

Citation : « – Non, je ne t’aime pas, me susurre-t-il finalement à l’oreille. Je t’adore, Violette-qui-sent-la-Violette. Et tu connais les synonymes du mot « adorer » ?
– Non, Larousse, dis-moi.
– Goûter, raffoler, estimer, se passionner, diviniser, respecter, aimer quelqu’un comme ses yeux. »
« Pourquoi tu veux devenir normale quand tu es unique ? Moi je ne veux pas que tu sois normale, je veux que tu continues d’être toi, Violette ; bizarre, spontanée, drôle et maladroite, du genre à faire des blagues sur les handicapés. C’est tellement pas marrant d’être normal, soupiré-je en secouant la tête. Crois-moi. »
« On peut toujours améliorer des défauts ou faire des concessions, mais se transformer en quelqu’un d’autre : jamais. Si votre prétendue moitié ne vous aime pas ainsi, alors changez de moitié, car ce n’est pas la bonne. »

Les + :
– Violette et ses monologues
– Jason
– l’amitié fille/garçon… ça n’existe pas

Les – :
– le dernier chapitre tout coulant de cucugnarie
– le personnage de Clément

Mon avis : 18/20
Ok, alors là je dois vous avouer que j’ai été sur le cul (oups). Lorsque j’ai acheté cette romance je me suis dit que ce serait sympa mais je ne m’attendais pas à ce coup de foudre littéraire. Ouaip ! Je dois vous prévenir tout de suite, c’est la meilleure romance que j’ai pu lire depuis un bon bout de temps. Entre les International Guy qui partent en vrille et qui manquent cruellement de développement ou les Prude à Frange qui sont un peu beaucoup violents pour moi (je vous en parlerai dans un prochain article), j’ai trouvé avec Viens on s’aime, un petit coin de paradis. Explications.
Les Violan (comme on les appelle pour les intimes), sont des personnages vraiment bien réussis. Pourquoi ? Parce que plein de complexités, mais surtout parce qu’ils ont une vie, des passions, des choses qui les définissent eux et personne d’autre et c’est vivifiant d’avoir une véritable histoire, bien construite, avec des personnages qui tiennent debout. Ce que j’ai le plus aimé, ce sont les monologues de Violette qui sent la violette. Bravo Morgane !
Mon deuxième personnage préféré, roulement de tambours, c’est Jason ! (Et non ce n’est pas Loan raté, ni Zoé encore raté). Jason, c’est le meilleur ami de Loan, l’ami avec toujours une blague salace au coin de la bouche, mais pas seulement. Jason m’a beaucoup fait rire et j’ai hâte de découvrir son histoire avec Zoé dans Aime moi je te fuis.
L’histoire est vraiment géniale (tout est dit dans le résumé), pleine de rebondissements qui nous tiennent en haleine jusqu’à la dernière page. Bon alors on est d’accord hein, la question n’est pas de se dire SI ils vont finir ensemble mais COMMENT et c’est le cheminement de leurs aventures qui est palpitant.
J’ai deux tous petits moutons noirs cependant : le personnage de Clément et le dernier chapitre. J’ai trouvé dommage que l’on ne puisse pas aimer Clément. Dès le début on nous montre que c’est un connard (oups deuxième fois) alors on a du mal à comprendre pourquoi Violette y va finalement, donc ça n’a pas de sens. J’aurais voulu l’aimer lui aussi mais qu’elle choisisse Loan non pas parce que Clément est un connard mais parce que c’est lui qu’elle aime plus que tout. Vous comprenez ? (Même si c’est le cas dans le livre, j’entends déjà les râleurs… Roooooh). Quant au dernier chapitre… Pourquoi tant de haine ? Le livre n’est pas un chouilla cucul alors qu’il pourrait vite tomber dedans (vu le sujet amitié garçon/fille dans la vingtaine) mais ce dernier chapitre était tellement coulant de mièvreries que j’ai cru ne pas en sortir vivante ! Beurk.

En bref, l’une des meilleures romances que j’ai lues.

Publicités

2 commentaires sur “Viens, on s’aime – Morgane Moncomble #Livre

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :