Calendar Girl Août – Audrey Carlan #Livre

Résumé : Mia a toujours été très douée pour prétendre être quelqu’un qu’elle n’est pas, et cette faculté va bien lui servir pour sa prochaine mission. Cette fois, c’est au Texas que Mia se retrouve, auprès d’un magnat du pétrole, Maxwell Cunningham. Son père est décédé récemment et a laissé une bombe dans son testament. Il a légué 49% de sa fortune à une jeune femme, la sœur de Maxwell, dont ce dernier n’a jamais entendu parler et qui répond au nom de… Mia Saunders. Il est précisé que Maxwell a un an pour retrouver cette sœur, ou il perdra son empire au profit d’un groupe d’investisseurs peu scrupuleux. Or, il a trouvé MiaMia arrive donc dans cette famille de cow-boys, prétendant être quelqu’un qu’elle n’est pas et roulant dans la farine tous les gros bonnets qui tournent autour de la fortune de Maxwell. Elle va s’attacher plus que de raison à cette famille sympathique, qui l’accueille à bras ouverts. Elle aura du mal à repartir… Un mois riche en rebondissement étonnants.

Citation : « Parfois les gens ne veulent pas être retrouvés, sinon ils ne s’enfuiraient pas. »
« Personne ne m’a jamais dit ce genre de chose auparavant et, maintenant, je comprends pourquoi les gens partout sur la terre cherchent l’amour. Je comprends comment ils peuvent tout sacrifier pour la personne qu’ils aiment. « 
« Méfie-toi de ce que tu désires. Tes rêves pourraient bien devenir la réalité et toute ta vie serait sens dessus dessous. »

Les + :
– Mia ne fond pas sur son client (heureusement)
– la famille Cunningham

Les – :
– tout est dit d’avance
– je pense que Mia a fait son chemin…

Mon avis : 13/20
Au mois d’août de l’année dernière, j’avais retrouvé Mia pour sa huitième aventure. Après un mois de juillet houleux et le retour tant attendu de Wes, je ne voyais pas bien ce qu’on pouvait attendre de plus pour Mia. Ah si, une famille.
Je ne dirai pas que les précédents tomes étaient bourrés de suspense, ce n’est pas le cas. Mais alors là… Une fois le résumé lu, plus besoin de se poser une seule question, il suffit juste de tourner les pages jusqu’au Happy End. J’ai trouvé dommage que ce soit si peu subtil.
La plume d’Audrey Carlan est toujours aussi fluide et très agréable à lire, on se laisse facilement porter, elle a un côté addictif, mais je trouve dommage qu’il n’y ait pas plus de profondeur. Je sais que les livres ne font que 150 pages alors il est difficile d’en dire beaucoup, mais en douze tomes, on peut développer un peu plus non ?
Je dois quand même avouer que j’étais heureuse que pour une fois Mia ne bave pas devant son client (en même temps cela aurait été extrêmement gênant), mais tout de même, j’étais contente qu’elle retienne ses pulsions pour une fois. Bravo Mia !
Pour les quatre mois qui restent, à part attendre que le père de Mia se réveille, il n’y a plus grand chose à espérer.

En bref, un tome qui met du baume au cœur, avec beaucoup d’amour (pas passionnel mais familial) mais qui ne réussit pas à me séduire comme au premier jour.

Calendar Girl Janvier
Calendar Girl Février
Calendar Girl Mars
Calendar Girl Avril
Calendar Girl Mai
Calendar Girl Juin
Calendar Girl Juillet

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :