Résumé : Elsa a vingt-quatre ans et beaucoup de doutes. Sur la vie, l’amour, et surtout sur elle-même. Ses meilleurs amis ne voient pas d’un très bon œil son histoire d’amour naissante avec Tristan, le nouveau voisin, et pour cause : Elsa a une fâcheuse tendance à tomber vite amoureuse avant de s’enfuir, incapable de maîtriser ses sentiments. La jeune femme est convaincue qu’elle ne peut pas aimer, et garde au fond d’elle un mal-être qui lui vient d’un passé douloureux. Tristan semble être celui qui pourrait tout changer, mais ses amis veillent jalousement sur elle et sur son cœur…

Citation : « Jess n’est pas une égoïste, mais à force de tomber elle avait appris à rester debout, parce qu’apprendre à se relever ce n’était pas suffisant, et c’était surtout trop tard. »

Les + :
– la plume de Laura D.
– l’histoire de « coeur » d’Elsa
– les t-shirts de Quentin

Les – :
– la relation entre Elsa et sa meilleure amie
– tu pleures un peu trop Elsa
– la disparition de Tristan

Mon avis : 15/20
J’ai connu Laura D. sur Twitter où elle parlait de son dernier roman, Elsa, et j’ai tout de suite eu envie de le découvrir. Je me suis acheté l’exemplaire papier avec la jolie couverture en noir et blanc et je me suis plongée dans la lecture. Je l’ai lu d’un bout à l’autre sans respirer je crois.
D’abord je voudrais saluer Laura pour sa plume qui m’a énormément touchée. Elle nous parle de situations compliquées en amour comme en amitié et aborde même un sujet plus dur (j’y reviendrai plus tard) toujours avec émotion et parfois même humour. Donc bravo Laura pour avoir touché mon coeur !
J’ai ensuite beaucoup apprécié le groupe d’amis que forment Elsa, les surfeurs et sa meilleure amie. Ils sont tous jeunes, beaux, surfeurs, protecteurs comme des grands-frères en ce qui concerne les hommes. Ce groupe d’amis fait rêver. Je n’ai en revanche pas compris la relation entre Elsa et Jess. Je ne vois pas pourquoi elles doivent coucher ensemble pour se prouver leur amitié : est-ce parce que Elsa n’a confiance qu’en Jess pour cela? Mais même à cette condition je trouve cela assez malsain. Surtout de la part de Jess qui dit vouloir la protéger. Peut-être aura-t-on plus d’explications dans le deuxième tome :).
J’ai au début été très embêtée par Elsa : toujours en train de pleurer. Même lorsqu’il lui arrive un moment de bonheur, elle se met à pleurer. Trop c’est trop. Mais par la suite, lorsque l’on découvre le pourquoi avec son « histoire de coeur », on trouve ses larmes tout de suite plus justifiées. C’est d’ailleurs l’aspect du livre que j’ai préféré. J’ai trouvé que l’idée changeait des romances que l’on peut lire habituellement et j’ai adoré !
Deux derniers petits points anecdotiques : je n’ai pas compris la disparition soudaine de Tristan, d’une page à l’autre il n’est plus présent… et j’ai adoré les T-shirts de Quentin qui m’ont fait beaucoup rire.

En bref, une jolie romance. Le tome 2 m’intrigue, je ne sais pas ce que Elsa va pouvoir nous faire découvrir dans la suite de ses aventures…

Publicités