Résumé : À la mort de son grand-père, Jacob découvre les indices et l’existence d’un monde mystérieux qui le mène dans un lieu magique : la Maison de Miss Peregrine pour Enfants Particuliers. Mais le mystère et le danger s’amplifient quand il apprend à connaître les résidents, leurs étranges pouvoirs …  et leurs puissants ennemis. Finalement, Jacob découvre que seule sa propre « particularité » peut sauver ses nouveaux amis.

Citation : « Si tu veux que je te montre le reste, il faut me promettre de ne pas t’enfuir. »
« Pour dire les choses simplement, nous sommes disons, particuliers. »

Les + :
– TIM BURTON
– la bande son
– Ella Purnell (Emma)

Les – :
– le début très lent

Mon avis : 16/20
Absolument fan du travail de Tim Burton que ce soit en tant que réalisateur, dessinateur ou même poète, j’étais contente d’aller voir son dernier travail au cinéma. J’avoue que’Alice au Pays des Merveilles et Dark Shadows m’avaient plus que refroidie à son égard. Pour moi, le premier avec le regard de Tim Burton auraient dû être beaucoup plus torturé, presque horrifique, et le second était tout bonnement mauvais. Est venu ensuite Frankenweenie que j’ai absolument adoré : Disney et Tim Burton qui travaillent de nouveau ensemble, que demande le peuple ? Et enfin Big Eyes qui m’a ravie, avec un casting dingue.
Je n’ai malheureusement pas lu les livres Miss Peregrine et les Enfants Particuliers (mais je compte bien le faire au plus vite) donc je ne peux parler que de ce que j’ai vu à l’écran. J’ai beaucoup aimé ce film, et j’y ai retrouvé les images, l’univers du réalisateur que j’aime.
Parlons du film. J’ai trouvé le début extrêmement lent. Il se passe bien une demi heure de film avant que Jacob ne rencontre Miss Peregrine et les Enfants Particuliers et découvre leur boucle. J’ai donc trouvé le temps un peu long.
En revanche, une fois que l’histoire était partie, j’ai été aspirée dans ce monde d’ambrunes, de créatures maléfiques et d’enfants particuliers. J’ai d’ailleurs particulièrement apprécié le jeu d’Ella Purnell qui est divine dans le rôle d’Emma. C’est elle qui a mené le film de mon point de vue. Jacob ne m’a pas complètement convaincue.
Le film est drôle, les personnages attachants, on passe un très bon moment durant cette aventure. Je m’attendais tout de même à quelque chose de moins enfantin, mais j’ai été séduite quoi qu’il en soit. Il est vrai que je n’ai pas abordé Eva Green jusqu’à maintenant, tout simplement car je ne l’ai pas trouvé extraordinaire mais aussi car elle occupe un rôle plus que secondaire. Oui c’est elle qui protège les enfants, mais on ne la voit que très peu dans le film… C’est à se demander pourquoi le film s’appelle Miss Peregrine. (Cela prend peut-être un autre sens dans les livres).
Enfin, je voulais faire un point sur la musique du film : elle accompagne à la perfection le scénario. Mike Higham et Matthew Margeront ont vraiment fait un bon travail. Même si je regrette que Tim Burton n’ai pas choisi de collaborer avec Danny Elfman, qui reste pour moi le meilleur.

En bref, un très joli film qui appelle une suite encore meilleure.

Publicités