Résumé : Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n’ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s’extraire du monde. Mais Elizabeth ne l’entend pas de cette façon. Elle sait qu’ils sont tous les deux en miettes et qu’ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes. C’est sans compter avec toutes les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route. Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.

Citation : « Ce n’est pas là que réside la magie. La magie réside dans les petits moments. Dans les petites attentions, les sourires affectueux, les rires muets. La magie, c’est de vivre l’instant et de s’autoriser à respirer et à être heureux. Mon cher garçon, la magie c’est d’aimer. »
« Aucune âme sœur ne quitte ce bas monde seule ; elle emmène toujours un morceau de son autre moitié. »

Les + :
– une très belle histoire d’amour
– un sujet bien traité
– une écriture fluide

Les – :
– la fin complètement WTF

Mon avis : 16/20
Tout d’abord je remercie les Editions Hugo Roman pour l’envoi de ce livre dont j’avais tant envie. (En même temps, je rêve de tous leurs livres !)
Je me suis plongée dans The air he breathes cet été et j’ai passé un excellent moment. Ce livre aurait pu être un véritable coup de coeur mais les dernières pages ne m’ont pas convaincue, j’y reviendrai…
Tout d’abord, Brittainy C. Cherry nous raconte ici une très belle histoire d’amour. On a droit à tous les clichés : le solitaire qui ne veut pas s’ouvrir, la fille qui insiste et qui arrive à le faire sortir de sa coquille… Mais ce n’est pas seulement cela. L’auteur nous fait part de deux êtres seuls et détruits chacun par la mort de son mari/sa femme. Je pensais vraiment que cela ferait trop au début mais en fait, c’est très bien amené.
La reconstruction de Tristan et Elizabeth qui passe par imaginer que l’autre est son défunt mari/sa défunte femme est, même si elle peut être gênante au début, une situation à laquelle on croit et qui m’a personnellement beaucoup émue.
De plus, les chapitres ne sont pas très longs et l’écriture est fluide, le livre se lit rapidement et on tourne vite les pages pour connaître la suite.
ATTENTION SPOILER : Maintenant je voudrais parler de la fin du roman qui m’a en quelque sorte « gâché » ma lecture et qui m’a fait passé du coup de coeur à la très bonne lecture. Pour celles et ceux qui l’ont lu donc vous savez que je parle du meilleur ami d’Elizabeth qui a en fait tuer son mari et qui est un psychopathe avec sa pièce double face… C’est trop gros ! J’ai trouvé cette fin complètement WTF alors que le livre regorge déjà d’un tas de sujets à exploiter. Pour moi, cela sortait vraiment du cadre du livre et je n’ai pas vraiment apprécié le choix de l’auteur.

En bref, encore une belle lecture New Romance que je recommande aux fans du genre.

Publicités