Résumé : Une jeune fille débarque à Los Angeles. Son rêve est de devenir mannequin. Son ascension fulgurante et sa pureté suscitent jalousies et convoitises. Certaines filles s’inclinent devant elle, d’autres sont prêtes à tout pour lui voler sa beauté.

Citation : « You know what my mother used to call me ? Dangerous. « You’re a dangerous girl ». She was right. I’m dangerous. »
« Beauty isn’t everything, it’s the only thing. »

Les + :
– Elle Fanning, exceptionnelle
– l’image, la photographie
– la musique

Les – :
– MALSAIN DE FOU

Mon avis : 12/20
Je suis absolument IN LOVE de Elle Fanning. Je la suis depuis ses plus jeunes années, depuis ses premiers films. Je trouve que cette fille est fascinante. Je ne suis pas du tout étonnée que Nicolas Winding Refn l’ai choisie pour jouer dans The Neon Demon.
J’ai vu Drive du réalisateur, qui m’avait profondément ennuyé (je me souviens que les personnages ne parlent quasiment pas), quelque peu choqué (oui c’est assez gore quand même) et carrément déçu (avec Ryan Gosling au casting, mes espérances étaient haut placées). Suite à ça je n’ai pas voulu voir Only God Forgives car je me suis dit que si Drive était dur pour moi, je ne supporterai certainement pas ce dernier.
Mais au delà du réalisateur, il y avait quand même deux choses qui m’attiraient pour aller voir The Neon Demon : Elle Fanning et le monde du mannequinat.
Je ne pouvais pas ne pas mettre la moyenne à ce film. Tout d’abord pour les images du film. C’est WAW. Je regardais l’écran et j’étais juste subjuguée, j’avais envie de prendre des photos du film. Et plusieurs scènes sont magistrales. (Pour ceux qui l’ont vu, je fais référence à la scène dans la boîte de nuit avec les néons rouges, ou la scène d’ouverture avec le photographe et Jesse sur le canapé et bien d’autres…) Nicolas Winding Refn devrait faire de la photographie et abandonner les films, parce que sérieusement, si la première partie est un peu glauque, la seconde est carrément malsaine…
Pour moi le film se découpe réellement en deux parties : Jesse (Elle Fanning) innocente et Jesse, disons, moins innocente. J’étais en transe pendant la première partie et la seconde m’a carrément dégoûtée. Âmes sensibles S’ABSTENIR. Mon petit coeur a manqué de lâcher plusieurs fois.
Passé ces scènes complètement dérangeantes, encore une fois la musique est juste parfaite et si (comme moi) on ferme les yeux quelques instants, on se laisse toujours transportés par la musique. Et je ne suis pas revenue sur Elle Fanning mais elle est somptueuse. Elle joue à la perfection ses « deux personnages » si on peut dire et elle est divinement bien filmée.

En bref, un film avec une magnifique photographie, une musique délicieuse et une actrice parfaite mais complètement cinglé !

3388-the-neon-demon-de-nicolas-winding-refn_5610655.jpg

147429.jpg

Publicités