Résumé : Jeanne, fille unique très choyée du baron et de la baronne Le Perthuis des Vauds, avait tout pour être heureuse. Son mariage avec Julien de Lamare, rustre et avare, se révélera une catastrophe. Sa vie sera une suite d’épreuves et de désillusions.
Ce roman, le premier de Guy de Maupassant, est une peinture remarquable des moeurs provinciales de la Normandie du XIXe siècle : hobereaux, domestiques, paysans y sont décrits avec beaucoup de réalisme.

Citation : « La vie, voyez-vous, ça n’est jamais si bon ni si mauvais qu’on croit. »

Les + :
– classique
– l’écriture de Maupassant
– le début

Les – :
– monotone

Mon avis : 12/20
Encore un classique. Il est vrai que ces derniers temps je me suis pas mal plongée dans la littérature classique en alternance avec la New Romance (deux choix qui vont très bien ensemble haha).
Pour vous parler un peu d’Une Vie, c’est un très beau roman de Guy de Maupassant. Son premier si je ne m’abuse. J’ai beaucoup aimé l’écriture de l’auteur qui est très imagée, on n’a aucun mal à se fondre dans le texte.
Le fait de se retrouver dans ce décor de la Normandie m’a enchanté car c’est une région que je connais bien et que j’apprécie de plus en plus.
Au delà de l’écriture, je me suis laissé emportée par l’histoire de Jeanne et ce, surtout au début. Son histoire d’amour avec Julien, son mariage, sa lune de miel, les premiers débuts difficiles… Mais après j’ai un peu lâché. J’ai trouvé que l’acharnement sur Jeanne était trop important. J’aurais souhaité qu’elle ait une aventure ou qu’elle se rebelle un minimum. Cette jeune femme si dynamique et pleine de vie du début, devient vieille très vite et se laisse faire contre les misères de la vie.
Jeanne m’a déçue en fait. Et une fois que sa vie commence à mal tourner, j’ai perdu le goût de la lecture. J’ai trouvé le texte de plus en plus monotone, monocorde. Elle vieillit, sa famille meurt, son fils l’abandonne… So what ? Elle ne fait rien derrière.
J’ai quand même pris plaisir à lire Une Vie jusqu’au bout même si je me suis quelque peu ennuyée car j’attendais toujours un retournement de situation à la dernière minute.
Finalement ce roman nous démontrera une nouvelle fois qu’être une femme à cette époque était une épreuve.

En bref, Guy de Maupassant signe ici un joli roman mais quelque peu factuel, sans vraiment raconter une histoire passionnante et prenante. Bel-Ami, l’un de mes romans préférés, vaut bien plus le coup si vous souhaitez découvrir l’auteur.

Publicités