Résumé : Hardin tient un journal secret qui lui permet de canaliser sa colère et d’analyser ses sentiments. Il y raconte son histoire, les semaines qui vont changer sa vie et sa passion amoureuse pour Tessa. Mais l’amour est exigeant. Sera-t-il capable de l’aimer ?
Dans ce journal, nous découvrons ses doutes, son âme et le chemin parsemé d’absences, d’embûches et de nouvelles responsabilités, qu’il doit essayer de parcourir s’il veut gagner le paradis… avec elle. Nous comprenons aussi le rôle joué par les hommes qui l’entourent : Zed, Landon, Christian et Smith.
La vie d’Hardin a commencé par un traumatisme qu’un enfant ne devrait jamais vivre. Une jeunesse sans amour, solitaire et violente, a fait de lui un homme déchiré qui ne se permet aucune émotion.
Laissera-t-il l’amour de Tessa gagner son coeur ?

Citation : « J’ai entraîné Tessa avec moi en enfer et nous en sommes revenus, mais voilà où nous en sommes. Après tout ça, nous avons construit notre propre version du paradis. »

Les + :
– on retrouve nos personnages préférés
– lecture très rapide

Les – :
– le point de vue omniscient
– les chapitres de Christian, Zed…
– les passages importants supprimés

Mon avis : 10/20
Clairement, j’ai adoré After. Je crois que c’est même Anna Todd qui m’a réellement fait aimer la New Romance. Ses livres se lisent d’une traite, les personnages sont bien traités, l’histoire est entrainante… Bref, sous le charme. Si en revanche vous avez lu ma chronique sur Before, Saison 1, vous avez pu remarquer que j’ai été très très déçue. Eh bien, ça ne s’est pas amélioré avec la Saison 2.
Tout d’abord je maintiens ce que j’ai dit au niveau de la stratégie commerciale. Couper ce tome 1 d’After en deux livres, c’est purement pour l’argent. Le premier tome se coupe en plein milieu de l’histoire et on reprend la suite dans le second tome. What’s the point?! Bah acheter les deux hein, comme moi.
Ensuite je n’ai pas réussi à me faire à ces débuts de chapitres qui résonnent comme une voix off que j’avais envie de tuer. On veut lire le journal d’Hardin, être dans ses pensées, pas être comme une ombre au-dessus de lui.
Assez parlé de la forme, passons au contenu. Là aussi j’ai été déçue. Anna Todd nous prive de moments cruciaux! Comme le premier baiser entre Hardin et Tessa. Le livre est hyper mal fichu, on saute de longues périodes et parfois les plus importantes… C’est incompréhensible.
Quant aux chapitres de Christian, Zed, Landon et Smith, c’est inutile. C’est même chiant!
Heureusement que le livre est écrit gros et qu’il se lit très vite car sinon je pense que je me serais ennuyée pendant cette lecture, ce qui ne m’est jamais arrivée avec les milliers de pages d’After.
Le point positif ? On retrouve nos personnages bien aimés, qu’il est toujours agréable de suivre. Mais j’en attendais tellement plus.

En bref, je conseille de passer son chemin. Anna Todd ne donne pas le meilleur d’elle-même dans la duologie Before.

Publicités