Résumé : Zootopia est une ville qui ne ressemble à aucune autre : seuls les animaux y habitent ! On y trouve des quartiers résidentiels élégants comme le très chic Sahara Square, et d’autres moins hospitaliers comme le glacial Tundratown. Dans cette incroyable métropole, chaque espèce animale cohabite avec les autres. Qu’on soit un immense éléphant ou une minuscule souris, tout le monde a sa place à Zootopia ! Lorsque Judy Hopps fait son entrée dans la police, elle découvre qu’il est bien difficile de s’imposer chez les gros durs en uniforme, surtout quand on est une adorable lapine. Bien décidée à faire ses preuves, Judy s’attaque à une épineuse affaire, même si cela l’oblige à faire équipe avec Nick Wilde, un renard à la langue bien pendue et véritable virtuose de l’arnaque …

Citation : « Renard malin, lapin crétin ! »

Les + :
– humour
– morale
– image
– société dépeinte à travers les animaux

Les – :
– NOPE

Mon avis : 20/20
Vous le savez maintenant, je suis une amoureuse de Disney, chaque film qui sort, j’y passe. Après avoir adoré Vice Versa et beaucoup pleuré devant Le Voyage d’Arlo, me voici donc en salle pour aller voir Zootopie. Je vais voir tous les Disney mais j’avoue que celui-ci me donnait particulièrement envie, la bande annonce étant particulièrement GENIALE.
Et je n’ai pas du tout été déçue. J’ai absolument tout aimé de ce dessin animé.
J’AI RI ! Mais qu’est-ce que j’ai ri pendant le film ! Un vrai moment de bonheur. Les répliques fusent, les personnages sont tous parfaits… Et cette scène mythique avec les paresseux !
En parlant des personnages, Judy Hopps, la lapine héroïne, est d’une douceur et d’une détermination qui font qu’on ne peut qu’admirer notre personnage principal. Mon coeur s’est en revanche davantage porté sur Nick Wilde, le renard. Drôle, piquant, je suis tombée amoureuse de ce personnage. La complicité entre nos deux acolytes et la naissance de l’amitié est si bien traduite qu’on aurait presque envie de faire un saut dans le film et de rejoindre cet univers magique.
Dans une société aujourd’hui pleine de préjugés, ce dessin animé aborde le sujet d’une manière exemplaire. Facile à comprendre pour les plus petits, vraie métaphore de notre monde pour les plus grands, Disney a réussi ici un coup de maître. Proies et prédateurs vivent ensemble en harmonie et c’est une belle leçon de vie.
On ne compte pas les références dans ce film d’animation, comme la scène avec « Mr Big » qui nous rappelle Le Parrain. Le film en est truffé ! Sans compter Gazelle, notre Shakira internationale…
D’autre part, les dessins en eux-mêmes sont parfaits. L’univers créé est fantastique et j’ai adoré cette scène où Judy débarque à Zootopie pour la première fois. Elle descend du train et se retrouve face à un monde complètement hétéroclite mais harmonieux. Tous les petits détails de la scène m’ont amusé ou touché : les girafes qui prennent leur smoothies, les hamsters qui voguent à travers la ville dans des tubes…
J’ai aussi versé ma petite larme, véritable fontaine à émotion que je suis. C’EST UNE REUSSITE.

En bref, à ne rater sous aucun prétexte.

Publicités