Résumé : Les Barden Bellas sont de retour pour faire vibrer le monde dans Pitch Perfect 2, suite de The Hit Girls qui racontait l’histoire d’une bande d’adorables jeunes filles un brin marginales qui n’avaient qu’un point commun : leurs voix inoubliables lorsqu’elles chantaient ensemble et ne formaient plus qu’un. Cela fait trois ans que les Bellas se sont imposées comme le premier groupe exclusivement féminin à remporter un titre national grâce à leurs voix, leur style et leur attitude reconnaissables entre toutes. Mais lorsqu’elles se retrouvent radiées suite à un scandale qui risque de compromettre leur dernière année à Barden, nos trois championnes à l’esprit combatif estiment que, cette fois, elles ont perdu la partie. Alors qu’il ne leur reste qu’une occasion de reconquérir leur titre, les Bellas doivent se battre pour avoir le droit de concourir au championnat du monde de chant a capella de Copenhague. Entre la pression de la compétition musicale et la peur de rater leur année de Terminale, les Bellas devront se serrer les coudes pour retrouver leur voix et remporter le championnat…

Citation : « Quand tout ça sera fini, je me souviendrais moins du concours que de vous bande de tarées. »

Les + :
– la musique
– l’humour/la dérision

Les – :
– la prévisibilité

Mon avis : 15/20
J’adore les comédies musicales. J’étais une grande fan de Glee (mais c’est fini…), de Dirty Dancing à Flash Dance en passant par les Demoiselles de Rochefort ou Burlesque. J’aime le show, j’aime quand ça chante, quand ça danse, quand y’en a dans tous les sens !
Donc vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé la musique du film, les shows, les mash up, et puis l’univers des « Acapétasses » qui chantent à capella.
D’autre part, toutes les Bellas ont leur humour et le film est vraiment tourné à la dérision, ce n’est pas pris au sérieux et ça fait du bien. On décolle vraiment pour le coup, j’ai vraiment éclaté de rire à plusieurs reprises.
Ce qui est un peu « décevant » (je mets des guillemets) c’est la prévisibilité du film, que ce soit dans les championnats ou dans les histoires d’amour, dans les disputes comme dans les réconciliations, dans la victoire comme dans l’échec. C’est dommage mais en même temps le film n’est pas là pour nous vendre un scénario plus qu’original.

En bref, un bon film, qui met du baume au cœur, dans la continuité du premier volet, avec des chansons toujours aussi entraînantes.

Publicités