Hello tout le monde, aujourd’hui j’ai envie de pousser un petit coup de gueule. Eh oui, le métro c’est matin, midi et soir et depuis plus de trois ans que j’expérimente Paris dans tous les sens, j’ai pu en voir de toutes les couleurs.

Depuis trois ans donc, je tiens un journal où je note tous les gens qui m’emmerdent dans le métro (oups c’est vulgaire). Aujourd’hui, un jour pourtant fait comme un autre, j’ai décidé d’en partager quelques uns avec vous.

1. Ceux qui parlent fort.
2. Ceux qui écoutent de la musique mais ne se rendent pas compte qu’ils en font profiter tout le wagon, voire ceux qui poussent la chansonnette, sifflent, meumeument ou marquent le rythme.
3. Les cas psychiatriques (j’en aurais des histoires à raconter…)
4. Ceux qui mâchent la bouche ouverte, font du bruit lorsqu’ils mangent ou tous ceux qui s’en foutent un peu partout.
5. Ceux qui puent.
6. Ceux qui s’assoient sur les strapontins alors que c’est l’heure de pointe.
7. Ceux qui entrent dans le wagon mais restent à l’entrée au lieu d’aller au fond pour que tout le monde puisse rentrer ou inversement ceux qui ne descendent pas mais restent devant les portes comme pour dire « non tu ne passeras pas »…
8. Ceux qui, sur la barre, laissent tomber leur main sur la vôtre alors que vous n’êtes pas un repose doigt.
9. Ceux qui se mettent à gauche dans l’escalator mais qui n’avancent pas et tous ceux qui sont lents en général.
10. Ceux qui chantent, jouent de la musique, imposent leur style musical dès sept heures le matin, alors que non vous n’êtes pas un touriste et non les accordéons c’est pas votre truc en général.
11. Ceux qui fument.
12. Ceux qui draguent.
13. Ceux qui se frottent ou font exprès de se coller à vous.
14. Ceux qui veulent absolument vous parler alors que non ça ne va pas et non vous n’avez pas envie d’entendre leurs vies ni de raconter la vôtre.
15. Ceux qui vous suivent (flippant).
16. Ceux qui respirent/soufflent dans vos cheveux/nez/yeux.
17. Ceux qui se penchent sur votre lecture/téléphone.
18. Ceux qui vous poussent, vous foncent dedans, vous déboîtent l’épaule, vous écrasent le pied, et le tout sans dire pardon.
19. Ceux qui sont vieux/handicapés ou celles qui sont enceintes, bref, tous ceux qui ont le droit de s’asseoir sauf vous (non porter des talons de douze centimètres n’octroie pas le droit à une place).
20. Ceux qui hurlent dans leur téléphone.
21. Les poussettes.
22. Les amoureux (ou pas), les gens qui ne savent pas que l’intimité existe et font partager leurs bruits de bouches voire leurs mains baladeuses à tout le métro.
23. Les bébés, les enfants, toutes les personnes de moins de quinze ans qui font du bruit, crient, pleurent ou bougent dans tous les sens.
24. Ceux qui sont bourrés.
25. Celles qui se maquillent.
26. Ceux qui marchent en ligne et prennent toute la place, les rangs d’oignons de famille.

J’en aurais bien d’autres à vous partager mais je vais m’arrêter là avant de passer pour une fille trop aigrie. 😉

Et vous vos problèmes dans le métro ? Les gens qui vous les brisent ?

Bien à eux,

Eugénie.

Publicités