Résumé : Le caractère ombrageux d’Hardin continue à lui jouer des tours, et il échappe de peu à l’expulsion de l’université. De son côté, Tessa retrouve son père par hasard au détour d’une rue. Hardin, toujours aussi ingérable, ne facilitera pas cette rencontre imprévue. Tessa va devoir affronter la plus douloureuse des questions : Hardin sera-t-il capable de s’ouvrir un jour ? Un weekend chez le père d’Hardin est l’occasion rêvée pour se recentrer sur leur histoire. La rencontre du couple Riley et Lillian leur en apprend bien plus que toutes leurs querelles. Pourtant, le départ pour Seattle approche… C’est le moment de prendre les bonnes décisions. Mais Hardin est-il seulement capable de mettre ses démons de côté pour suivre Tessa ? Le besoin passionné d’être ensemble sera-t-il plus fort que tous les obstacles ?

Citation : « Comment est-ce qu’elle peut croire que notre relation est vouée à l’échec alors qu’elle ne me connaît même pas ? Moi, je sais qu’elle ne l’est pas. Moi, je suis voué à l’échec, pas elle. Elle va me sauver. Comme toujours. »

Les + :
– le nouveaux personnages
– quelques rebondissements

Les – :
– Tessa/Hardin : des personnages à claquer

Mon avis : 15/20
J’aime beaucoup la saga After. J’aime la façon fluide d’écrire d’Anna Todd, j’aime l’histoire d’amour, le bad boy et la prude, ça me botte. Mais après le tome 2 je commençais à franchement me lasser. Ce petit jeu du « je t’aime moi non plus » devenait assez agaçant. C’est pour cela que j’ai d’autant plus aimé le tome 3.
Dans ce tome on trouve de nouveaux personnages ce qui ne fait pas de mal à l’histoire : entre le père de Tessa qui fait son come back et le couple Riley/Lillian qu’ils rencontrent, un peu de monde en plus nous fait sortir de la spirale Tessa/Hardin.
Le retour du père de Tessa personnellement je ne la comprends pas d’avoir ce comportement envers lui, mais il faut dire que je ne la comprends déjà pas de vouloir rester avec un homme violent, ultra jaloux, avec des problèmes de colère, d’alcool et de confiance en lui… Alors bon
Et pour le couple Riley/Lillian, je trouve que ça amène un peu de fraîcheur mais la ressemblance avec Tessa et Hardin est trop grosse, c’est exactement le même couple, ce qui devient peu crédible. Mais plutôt sympa quand même.
Attention Spoiler : je suis vraiment contente que Tessa parte à Seattle, enfin un peu de liberté pour cette fille. D’ailleurs j’aurais préféré qu’une vraie rupture ait lieu entre les deux, plutôt qu’ils continuent à se parler. Il faut dire que je vois Tessa avec absolument tous les autres personnages du livre sauf Hardin ! Haha.
Bon, mais même si je critique beaucoup, j’apprécie vraiment cette saga et je suis pressée de lire la suite et la fin (que je lirai un peu plus tard, après L’île des Esclaves de Marivaux et Paper Towns de John Green)…

En bref, une saga événement que toute fille se doit de lire.

Mes chroniques de After, Saison 1 et After, Saison 2.

Publicités