Livre·Roman

After, Saison 1 – Anna Todd #Livre

Résumé : Avant elle contrôlait sa vie. After, tout a chaviré… l’amour ?
Tessa est une jeune fille volontaire, ambitieuse, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux…
Mais ça c’était avant qu’il ne la bouscule dans le couloir.
Lui, c’est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, piercé, avec un « p***** d’accent anglais ! » Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé.
Et pourtant le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle…
Cet homme ingérable au caractère sombre, la repousse sans cesse, mais il fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque…
Initiation, sexe, jalousie, mensonges, entre Tessa et Hardin est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ?

Citation : « Hardin est comme une drogue, à chaque nouvelle prise, aussi petite soit-elle, j’en veux plus. Il annihile toutes mes pensées, envahit tous mes rêves. »

Les + :
– l’écriture fluide d’Anna Todd
– une histoire prenante

Les – :
– la redondance

Mon avis : 15/20
Après avoir vu de nombreux blogs (pour ne pas dire TOUS les blogs) parler de ce livre et l’avoir vu absolument partout en tête de gondole, je m’étais mis en tête de lire le phénomène After. C’est une amie qui m’a décidé à enfin l’acheter, elle me l’a bien vendu il faut dire.
Me voilà donc avec mon pavé, excitée à l’idée de commencer cette saga dont tout le monde parle.
Et je n’ai pas été déçue. Moi aussi j’ai été prise par l’histoire tourbillonnante de Tessa et Hardin. Anna Todd écrit simplement mais ses mots percutent et même si le livre fait 600 pages, la lecture est très facile vu la longueur des chapitres (jamais plus de cinq pages). On avale donc son récit sans encombres.
Le personnage de Tessa m’ennuyait profondément au début, j’avais du mal à me faire à cette petite vierge toute propre sur elle, c’en était trop. Mais l’évolution de son personnage se fait progressivement et elle devient très intéressante.
En revanche le personnage d’Hardin ne change pas tellement je trouve. Même s’il finit par s’ouvrir un peu à Tessa, il reste toujours l’immonde connard qu’il est au début.
Et c’est en cela que je me suis parfois un peu ennuyée. Les situations redondantes : Hardin gentil/Hardin méchant, Tessa en colère/Tessa en feu. Des fois, j’avais l’impression de relire des chapitres tellement les scènes étaient les mêmes. Quelques pages ont vraiment été rébarbatives.
Mais l’histoire est prenante et c’est cela le principal, Anna Todd nous donne envie d’en savoir plus après une chute surprenante à la Elle est trop bien. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre dans les prochains tomes, mais je suis pressée de les lire.

En bref, une saga phénomène de laquelle on ne peut passer à côté.

Publicités

29 commentaires sur “After, Saison 1 – Anna Todd #Livre

  1. Je l’attendais ce fameux article sur LE livre que j’ai TANT aimé!
    Faut dire qu’il m’a tenu en haleine, j’étais tellement pressée de connaître la suite à la fin de chaque page.
    Pour ma part, je l’ai trouvé vraiment palpitant, c’est le mot!
    J’ai adoré ce qui animait leur relation. Un « je t’aime moi non plus » plutôt réussi.
    Je dois reconnaître que c’est tout de même très répétitif… Mais le personnage d’Hardin à la fois détestable et attirant m’a beaucoup plu.
    Je te laisserai découvrir la suite et j’attends donc ton prochain post sur la fameuse serie AFTER.
    Dieu merci que Tessa se soit laissée aller au petit jeu d’Hardin sinon ça aurait été trop long… Affaire à suivre ! Si je tenais un blog et si j’avais dû le noter, je pense que je lui aurais mis 17/20 sans trop savoir comment l’expliquer, mais juste parce qu’Anna Todd a réussi à me faire courir à la FNAC à la fin du premier tome pour acheter le deuxième! ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire Marjo. Et merci de m’avoir fait acheter ce livre.
      Oui le personnage d’Hardin est à la fois détestable et extrêmement sexy. Ce qui le rend d’autant plus attirant.
      Et oui je suis d’accord avec toi, Tessa décoincée c’est quand même bien plus passionnant que Tessa prude.
      Je suis pressée de lire la suite et de continuer d’en parler avec toi! ❤

      J'aime

    1. Merci pour la photo 🙂
      En tout cas, certains se posent la question mais ça n’a rien à voir avec 50 nuances de Grey. (Just saying)
      C’est un peu cucul au début mais l’histoire est vraiment entraînante. Et donne envie de lire la suite. Je suis pressée de voir ce que deviennent les personnages. N’est ce pas là le signe d’un bon moment à passer? 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Il manquait tellement de choses dans 50 nuances (j’ai toujours pas fini le tome 2 d’ailleurs tellement ça m’ennuie).
        Je ne dirai pas qu’ils sont attachants mais ils font passer par toutes les émotions. Parfois on les hait, parfois on les aime, on en ressort des papillons dans les ventre ou le cœur brisé.

        J'aime

    1. Je relisais ta critique, t’as quand même été plus dure que moi, lol. Mais avec la même note. Un 15 ça veut dire je lis la suite non? 😉
      Moi j’ai envie de la lire! Mais j’espère qu’il va se passer des choses avec les personnages secondaires et qu’on va aller au delà du couple Tessa/Hardin parce que sinon ça va vite être trèèèès long.
      Je suis pressée de voir la série en tous cas!

      J'aime

      1. J’ai peur qu’en 6 tomes (6 c’est ça? Je ne suis plus sûre…) ça tourne en rond au bout d’un moment… Mais j’ai envie de lire la suite quand même ! Je vais juste attendre un petit peu, je ne suis pas vraiment pressée…

        Aimé par 1 personne

      2. Les tomes s’appellent Saison 1, Saison 2… J’ai vu sur le web des interviews d’Anna Todd qui disait qu’elle voulait faire une série et qu’elle avait même choisi les deux acteurs principaux. Affaire à suivre…
        (Vu le nombre de « fans » ils auraient tord de s’en priver).

        J'aime

  2. Une photo top pour illustrer ton article.👌
    Ce livre me donne envie malgré ces 600 pages et des moments un peu ambigus (si tu vois ce que je dire 😂) je pense te le prendre en partant, une bonne excuse pour ne pas lire Manon Lescaut 😂👏

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour,
    La fin m’a vraiment surprise ! Cette fin remonte le milieu du livre qui est plutôt agacent.
    Moi j’pense le contraire, au début Tess je l’a trouve super et après j’ai carrément envie de la tuer.

    Aimé par 1 personne

  4. Je suis en train de le lire, c’est vrai qu’on entre vite dans l’histoire, ça se lit vite et c’est plutôt bien. Cela dit, je ne retrouve pas le côté « addict » que j’avais eu avec 50 nuances. J’aime bien mais je ne me hâte pas de le retrouver, ça fait quelques semaines que je ne l’ai pas lu, (je lis d’autres livres en parallèle) et ça ne me manque pas vraiment. 50 nuances, il aurait fallu me couper les mains pour que je puisse le lâcher!
    Fin je ne veux pas les comparer, ce n’est pas la même chose non plus mais juste pour dire que je suis moins passionnée par After que je pensais l’être au départ.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai que c’est pas de la grande littérature mais l’histoire est prenante. Et en effet c’est pas vraiment comparable avec 50 nuances. D’ailleurs je trouve After bien mieux écrit!
      Moi je me suis laissée prendre au jeu mais c’est vrai que ce n’est pas un coup de cœur énorme…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s