Résumé : Le père d’Ella, un marchand, s’est remarié après la mort tragique de la mère de la jeune fille. Pour l’amour de son père, Ella accueille à bras ouverts sa nouvelle belle-mère et les filles de celle-ci, Anastasie et Javotte. Mais lorsque le père d’Ella meurt à son tour, la jeune fille se retrouve à la merci de sa nouvelle famille, jalouse et cruelle. Les trois méchantes femmes font d’elle leur servante, et la surnomment avec mépris Cendrillon. Un jour, Ella rencontre un beau jeune homme dans la forêt. Ignorant qu’il s’agit d’un prince, elle le croit employé au palais. Une lueur d’espoir brûle dans son coeur, car toutes les jeunes filles du pays ont été invitées à assister à un bal au palais. Espérant y rencontrer à nouveau le charmant Kit, Ella attend avec impatience de se rendre à la fête.

Citation : « Courageuse et bienveillante. »

Les + :
– des images à couper le souffle
– une adaptation fidèle au dessin animé

Les – :
– un film vraiment cucul
– les sourcils noirs d’Ella

Mon avis : 12/20
Tout Disney qui sort au cinéma, que ce soit un dessin animé ou un film ou même une adaptation non signée par Mickey, je dois y passer. Je suis donc allée voir Cendrillon (sans regarder la bande annonce) la tête dans les étoiles. Etant en plus, l’un de mes Disney favori, je n’étais que plus heureuse de le voir adapté à l’écran.
Cependant, même sentence que pour toutes les dernières adaptations des Disney (La Belle et la Bête avec Léa Seydoux et Vincent Cassel, Blanche Neige avec Julia Roberts ou même Kristen Stewart, Alice au Pays des Merveilles de Tim Burton & Compagnie), c’est moyen.
Je m’explique : pour moi comme il s’agissait d’un film, j’attendais quelque chose d’un peu adulte. Or, ce n’est pas du tout ce qui nous est servi à l’écran. En fait, je crois que j’attends des versions de Grimm à l’écran signées de Disney. J’aimerais voir des films sombres, à la fin dramatique, comme ils ont été écrits au départ. Même Tim Burton m’avait déçue dans son adaptation d’Alice au Pays des Merveilles. Concrètement, il aurait pu en faire un film d’horreur ! Bon mais sans aller jusque là, j’attendais donc un film pour adultes (pas X hein, entendons nous…).
Ce nouveau Cendrillon est donc bien une belle histoire pour enfants. La « cucugnarie » (comme j’aime appeler ça) règne à l’écran et c’est vraiment surjoué. Je n’irais pas jusqu’à dire que les acteurs sont mauvais (c’est faux), mais trop c’est trop… Et trop de grâce tue la grâce… Une dernière chose sur les acteurs : QUI A FAIT LES SOURCILS DE CENDRILLON ?! Alors les sourcils noirs avec des cheveux blonds c’est joli sur Cara Delevingne mais le reste, on oublie !
Quelques points positifs quand même : les images, la photographie du film, sont magnifiques. A plusieurs instants, je me suis vue faire des captures d’écran dans mon cerveau, tellement les images étaient belles. C’est un véritable délice pour les yeux. Il en va de même pour les costumes (j’ai piqué plusieurs fous rires à cause des pantalons des garçons, portent-ils une coque d’ailleurs ?), somptueux.
Enfin, ce film est bon pour le moral et j’ai beaucoup rigolé.

En bref, un véritable Disney que l’on peut regarder même quand on est grand.

Publicités