Résumé : Voici enfin la suite tant attendue de La Femme parfaite est une connasse ! Pourquoi une suite ? Mais parce que la connasse ne meurt jamais ! Avec humour et légèreté, les auteurs continuent de s’attaquer à celle qui les fait tant culpabiliser : la  » femme parfaite « .
Vous y découvrirez de nouvelles théories telles que le  » frisson de la honte «  ou la technique du  » tiré/décalé « , mais vous apprendrez aussi  » comment reconnaître l’homme parfait « ,  » comment savoir qu’on ne vit pas dans une comédie romantique américaine « , ou le concept universel du  » mec à trois bières « . Bref, tout ce qu’il faut pour assumer enfin votre imperfection !

Citation : « Il existe une vieille rumeur, misogyne selon laquelle les femmes n’ont pas le sens de l’orientation… Il est temps de rétablir la vérité ! Ce n’est pas qu’on n’a pas le sens de l’orientation, c’est juste que certaines d’entre nous ont leur propre façon de s’orienter*.
C’est pourtant pas compliqué de s’exprimer simplement. Quand on dit « c’est dans la rue de Zara », tout le monde comprend !
*principe de la mauvaise foi. »

Les + :
– la présentation : graphiques, schémas, bons…
– lecture ultra rapide

Les – :
– un peu répétitif

Mon avis : 14/20
Ce livre est un petit bonbon. On veut passer une heure hors du temps, à sourire seule bêtement ? On attrape ce livre et on le dévore. Exactement identique au premier tome, les jumelles Girard réussissent à nous faire rire car il y a un peu de nous dans ces femmes.
Léger, rapide à lire, les pages se tournent vite pour toujours tomber sur une nouvelle théorie loufoque mais bien tournée. La présentation me plaît, les bons à découper, les encadrés avec les règles de vie… J’adhère totalement à leur humour et pour moi il pourrait tout à fait y avoir d’autres tomes car la femme parfaite est un mystère de la nature que ces deux enquêtrices n’ont pas fini de décortiquer !
Mon seul reproche réside dans la répétitivité du livre. On tombe souvent sur les mêmes blagues ou les mêmes problèmes (tournés autour du poids par exemple) mais c’est toujours délicieux. J’ai particulièrement aimé le passage sur le sens de l’orientation (m’y retrouvant tout à fait). 😉

En bref, un livre léger et drôle que je recommande à toutes les filles car il y aura bien une page où vous vous retrouverez !

Publicités